Sensibilisation de 50 jeunes et adultes des régions du Nord-ouest et Ouest sur l’impact négatif des discours haineux dans la résolution de la crise anglophone

/, Events, Nkafu Policy Institute/Sensibilisation de 50 jeunes et adultes des régions du Nord-ouest et Ouest sur l’impact négatif des discours haineux dans la résolution de la crise anglophone
Loading Events
This event has passed.

Sensibilisation de 50 jeunes et adultes des régions du Nord-ouest et Ouest sur l’impact négatif des discours haineux dans la résolution de la crise anglophone

Date : 01 Mars 2021 et 15 Mars 2021
Lieu :En presentiel(dans la ville de Dschang) et en ligne


CONTEXTE

Depuis 2016, L’Etat du Cameroun est fortement marqué par une crise provenant des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest d’expression anglaise. En effet, la dite crise a débuté avec des revendications corporatistes provenant du corps enseignant et du corps des magistrats concernant la revalorisation au niveau national du sous-système éducatif anglophone, la mise à disposition du code OHADA en langue anglaise et l’application du droit anglo-saxon dans les juridictions de ces régions par des magistrats formés spécifiquement à ces fins . Elle a par la suite évolué en une crise majeure, opposant les forces armées camerounaises à des groupes armés demandant la sécession de la partie anglophone du pays en vue de sa transformation en un Etat indépendant. Face à cette situation, l’Etat du Cameroun a multiplié les moyens de trouver une issue pacifique à la crise, le dernier en date étant la tenue d’un Grand Dialogue National du 30 septembre au 04 octobre 2019, dont certaines des recommandations ont d’ailleurs conduit à la promulgation d’un Code Général des Collectivités Territoriales Décentralisées qui octroie un statut spécial aux régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en raison de leurs particularités culturelle et linguistique. Seulement, sur le terrain, la violence se fait persistante et un des éléments qui y concourt est le discours de haine. Cette haine qui veut séparer ce qui avant était uni, est la raison d’être de ce projet.

OBJECTIF DU PROJET

L’équipe 4 se propose donc de s’attaquer à la problématique du discours haineux, en mettant sur pied ce projet qui a un objectif général (A) et des objectifs spécifiques (B) bien définis.

  • Objectif général

L’objectif général du projet est de :

Sensibiliser les populations sur l’impact négatif du discours de haine dans la résolution de la crise anglophone

  • Objectifs spécifiques

Cet objectif se décline en quatre (4) objectifs spécifiques :

  • Informer les populations sur la définition et le contenu du discours de haine ;
  • Informer les populations sur l’impact négatif du discours haineux dans la résolution de la crise anglophone;
  • Proposer des mécanismes pour limiter les discours haineux et faciliter un dialogue constructif en vue de la résolution de la crise anglophone;
  • Encourager les populations à véhiculer des discours de paix et de vivre-ensemble en vue de la résolution de la crise anglophone.

RESULTATS ATTENDUS

Le projet vise à obtenir un certain nombre de résultats mesurables :

  • Un nombre croissant de la population sensibilisée pouvant identifier les discours haineux;
  • Un nombre croissant de la population comprenant l’impact négatif du discours haineux dans la résolution de la crise anglophone ;
  • Un nombre croissant de population ayant connaissance des mécanismes proposés pour limiter les discours haineux et faciliter un dialogue constructif en vue de la résolution de la crise anglophone;
  • Un nombre important d’initiatives impulsées par les populations en vue de répandre un discours de paix et d’harmonie.

PUBLIC CIBLE

Le projet vise principalement les jeunes(A) et les adultes (B), de préférence ceux provenant de la région du Nord-Ouest ou qui ont une forte compréhension de la réalité de la crise anglophone.

  • Les jeunes

Le Projet vise prioritairement les jeunes entre 18 et 30 ans qui ont dû quitter leurs maisons à cause de la crise. Toutefois, vu le caractère assez englobant de la problématique du discours de haine, les jeunes de la tranche sus-évoquée qui comprennent les enjeux de la crise seront également concernés.

  • Les adultes

Les adultes de 30 à 60 ans seront également visés par le projet.

LIEU DE L’ÉVÈNEMENT

Dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, deux évènements seront organisés : Un évènement sur site et un évènement virtuel

  • Evènement sur site

L’évènement physique compte tenu du contexte sécuritaire dans la région du Nord-ouest se tiendra dans la région de l’Ouest, précisément dans la ville de Dschang. Le choix de cette ville a été motivé par le fait qu’en raison de la présence de l’Université de Dschang, elle abrite un nombre important de jeunes. De plus, on y retrouve des adultes de tous bords qui pourront également participer à l’évènement. L’évènement se tiendra dans la salle de l’alliance franco-camerounaise et fera intervenir au moins 75 participants.

  • Evènement virtuel

L’évènement virtuel sera un webinaire avec des panelistes permettant d’informer les participants sur le discours haineux et ses conséquences sur la crise anglophone. La plateforme zoom de la Nkafu Policy Institute pourra être sollicitée pour faciliter la réalisation de l’évènement. Pour cet évènement au moins 50 participants sont attendus.

LE CALENDRIER DE L’ÉVENEMENT

L’évènement se déroulera en plusieurs phases :

Janvier – Février 2021 : Dépôt d’une déclaration de manifestation publique auprès de la sous-préfecture de Dschang, prise de contact avec le responsable de la salle de l’alliance franco-camerounaise, prise de contact avec les experts, communication sur l’évènement.

1er mars 2021: Tenue de l’évènement physique

15 mars 2021 : Tenue de l’évènement virtuel

BUDGET DE L’ÉVÈNEMENT

Cf. Budget template

Leave A Comment